L’Union Hospitalière de Cornouaille (UHC), créée en 2012, est constituée des 5 établissements de santé du territoire n°2 (Centres hospitaliers de Douarnenez, Quimper Concarneau, l’Hôtel Dieu de Pont l’Abbé, l’EPSM Étienne Gourmelen et le Centre Jean Tanguy de St YVI) réunis autour d’un Projet d’Orientations Médicales Commun (POMC).

 

La loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016, renforce l’objectif d’organiser la prise en charge des patients autour de filières de santé coordonnées sur le territoire de santé. Elle prévoit également la constitution de groupements hospitaliers de territoire qui est un dispositif de coopération conventionnelle.

 

À cette occasion, les membres de l’UHC réaffirment leur volonté de poursuivre la coopération à l’échelle du territoire selon la gouvernance mise en place par la convention constitutive de 2011 qui repose sur le principe de complémentarité et de renforcement mutuel des membres, ainsi que sur la parité entre les membres dans les instances de l’Union. Pour cela ils ont signé une convention constitutive le 1er juillet 2016 qui intègre dans l’UHC les dispositions législatives et règlementaires relatives au GHT et réaffirme l’attachement des établissements membres aux principes de l’Union tels que définis par l’accord cadre du 30 novembre 2009.

 

Le CHIC a été désigné établissement support du GHT. L’EPSM Gourmelen comme établissement support de la psychiatrie de territoire.

 

Les établissements membres parties de l’Union, élaborent un projet médical partagé de prise en charge commune et graduée entre membres de l’Union.

 

Le passage de la loi hospitalière à la loi de santé induit désormais le passage d’un hôpital Séjours à un hôpital Parcours, véritable changement de paradigme.

 

Dans le respect de la qualité et de la gestion des risques liées aux soins, chaque membre œuvre, en ce qui le concerne, en faveur du développement d’une offre de soins la plus efficiente possible au sein du groupe Union Hospitalière de Cornouaille.

 

Les orientations du projet médical partagé ont repris et mis à jour les principes du projet d’orientations médicales commun (POMC) arrêté dans le cadre de la fondation de l’Union en octobre 2010, auquel figurait déjà le principe des filières. Le projet porte principalement sur les disciplines ou filières structurées sur le territoire, mais aussi la promotion des filières nouvelles et d’orientations tournées vers la santé.

 

Le projet médical partagé de l’UHC est résolument orienté vers le virage ambulatoire de ses activités, et le lien avec la médecine de ville pour chacune des filières. Les membres de l’Union entendent contribuer activement aux travaux de la Plateforme Territoriale d’Appui (PTA) en 2017, de sorte de fluidifier les parcours complexes avec la médecine de premier recours. Le système d’information territorial constitue un levier déterminant dans la réussite du dispositif. Concomitamment, l’élaboration en cours du schéma directeur architectural des sites de Quimper et Concarneau va permettre d’adapter les structures et le schéma capacitaire du territoire au virage ambulatoire.

 

Le projet médical du GHT de Cornouaille s’enrichit du partenariat avec le CHRU de Brest, concernant les missions de recours, d’enseignement, de recherche et d’innovation.

 

De plus, les orientations médicales et schéma cible d’organisation du projet médical partagé de l’Union prévoient de :

 

  • Proposer des parcours de soins coordonnés au sein du territoire
  • Conforter le positionnement de l’offre publique de chirurgie
  • Offrir une réponse coordonnée aux problématiques socio-familiales en pédiatrie périnatalité
  • Proposer un parcours de soins coordonné en cardiologie
  • Améliorer l’accompagnement des patients atteints de problèmes de nutrition, obésité et maladies métaboliques
  • Consolider l’accès aux compétences neurologiques en proximité
  • Harmoniser les prises en charge des soins urgents
  • Garantir la qualité et la sécurité des soins continus
  • Coordonner les parcours de santé des patients atteints de cancer
  • Apporter des réponses adaptées au défi du vieillissement, les filières gériatriques de proximité
  • Accompagner l’évolution des besoins en santé mentale
  • Filière addictologie
  • Rénover l’offre de Soins de suite et de réadaptation, au service de la fluidité des parcours
  • Refonder un nouveau modèle territorial d’hospitalisation à domicile (HAD)
  • Renforcer les dispositifs de prévention et promotion de la santé au sein d’un pôle de santé publique
  • Parachever le plateau technique territorial :
  • Mener à son terme l’accréditation du laboratoire territorial multisites
  • Déployer la télé-imagerie sur l’ensemble des sites de proximité
  • Accompagner les projets de sécurisation et d’efficience de la Pharmacie à Usage Intérieur territoriale

 

Par ailleurs, dans une logique de partenariat ville-hôpital, diverses filières de prise en charge sont d’ores et déjà identifiées ou en cours de développement en Cornouaille, dont certaines associent des réseaux de santé : la filière neurologique pour la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux (unité neuro-vasculaire, unité de soins intensifs neuro-vasculaire, lits post-AVC, SSR spécialisés); la filière oncologie – soins palliatifs (lits identifiés, unité de soins palliatifs, réseaux Onco Kerne et Betek Pen) ; la filière gériatrique (équipe mobile gériatrique, médecine gériatrique, SSR spécialisés, unités de soins de longue durée, EHPAD)…

 

 

Enfin, les cinq communautés hospitalières de chaque bassin de vie sont rassemblées autour des établissements de santé qui conservent leur autonomie juridique. Ainsi l’Union a créé des Groupements de Coopération Sanitaires (GCS) de moyen ayant pour objectif de gérer en commun certaines fonctions et activités.

 

Trois groupements de coopération sanitaire sont créés afin de réaliser des économies d’échelle, de mettre en œuvre les principes de coopération souhaités et de constituer des filières de soins et de pérenniser les sites de proximité : un GCS de la chirurgie (bloc opératoire de Cornouaille notamment) ; un GCS de l’AMU ; un GCS du plateau technique (laboratoire, pharmacie et imagerie).

En renforçant une coopération initiée depuis plusieurs années, la création de l’Union Hospitalière de Cornouaille (UHC) contribue à l’attractivité médicale du territoire de santé n°2, à la préservation et au développement d’une offre publique de soins performante dans un contexte concurrentiel, en développant une stratégie de groupe des établissements.

 

Sites des établissements membres : 

- CHIC de Quimper : www.ch-cornouaille.fr

- L’Hôtel Dieu de Pont l'Abbé: hdpontlabbe.hstv.fr

- L’EPSM Gourmelen de Quimper : www.fhf-bretagne.fr

- SSR Jean Tanguy à Saint-Yvi : www.ugecam-brpl.fr

Groupement de Coopération Sanitaire (GCS)

Groupement de Coopération Sanitaire (GCS)

En savoir plus
Groupement d’intérêt Public (GIP)

Groupement d’intérêt Public (GIP)

En savoir plus
CH Douarnenez

Parcours territorial de chirurgie

En savoir plus